risques technologiques

Le risque industriel

Un risque industriel majeur est un événement accidentel se produisant sur un site industriel et entraînant des conséquences immédiates graves pour le personnel de l'établissement, les populations avoisinantes, les biens et/ou l'environnement.
Parmi l'ensemble des risques industriels localisés de toute nature qui peuvent, à un moment donné et en fonction de la connaissance qu'en ont les pouvoirs publics, faire l'objet d'un examen, d'un recensement, et, le cas échéant, de mesures spécifiques de contrôle, il apparaît que ce sont, à titre principal, les risques dont sont à l'origine les établissements relevant de la classification dite "SEVESO 2", par référence à la directive européenne du 9 décembre 1996 modifiée actuellement en vigueur, qui peuvent être qualifiés de risques majeurs.

Le Finistère comporte également plusieurs sites militaires comprenant des installations susceptibles de constituer une source de risques, à raison du type de produits qui y sont conservés ou stockés. Ces risques sont classés parmi les risques industriels.
Réglementairement, ceux des sites militaires qui ont la qualité d'installations classées pour la protection de l'environnement relèvent du contrôle spécifique de l'inspection des installations classées de la défense.
L'examen de certains de ces sites s'apparente, sur le fond, à celui qui s'applique aux installations civiles classées "SEVESO".

En dehors des règles propres au suivi des établissements classés SEVESO, d'autres catégories de risques localisés d'origine industrielle ont pu faire l'objet d'un examen spécifique par les services de l'Etat, essentiellement sous l'angle de l'inspection des installations classées pour la protection de l'environnement.
C'est le cas des risques tenant à la présence d'installations, assez nombreuses dans le Finistère, dont le fonctionnement (procédés de réfrigération notamment) fait intervenir l'ammoniac. C'est aussi le cas des risques tenant à la présence d'installations exploitant des silos.


Le risque nucléaire

Le département ne compte plus d'installation nucléaire industrielle civile.
Il s’agit du risque résultant des installations nucléaires de la défense de Brest et de l'Ile-Longue (Crozon).
Ce risque est examiné sous l'angle de 2 scénarios d'accidents majeurs :

  • Les accidents sur les chaufferies nucléaires de navires en stationnement ou les installations nucléaires assurant leur soutien à terre. Ces accidents peuvent concerner, sur les sites de Brest et de l'Ile-Longue, les navires équipés de réacteurs nucléaires pour leur propulsion, en stationnement à quai ou au bassin, et leurs installations de soutien à terre. Ce scénario est considéré comme ayant une cinétique lente. Le périmètre enveloppe associé à ce scénario est de 2000 mètres autour de l'ensemble des points potentiels d'accidents, tant à Brest qu'à l'Ile-Longue.
  •  L'accident d'arme nucléaire


Le risque rupture de barrage

Il est convenu de considérer que ceux dont la rupture pourrait être qualifiée de risque majeur sont les seuls barrages qui sont recensés dans la catégorie des « barrages intéressant la sécurité publique »
Cette notion de « barrage intéressant la sécurité publique » fait référence à un ensemble de critères qui reposent sur les dimensions techniques de l'ouvrage, mais aussi sur la nature des enjeux situés en aval de leur implantation.


Le risque transport de marchandises dangereuses

Le risque de transport de marchandises dangereuses, ou risque TMD, est consécutif à un accident se produisant lors du transport de ces marchandises par voie routière, ferroviaire, voie d'eau ou canalisations.
Compte tenu de la diversité des produits transportés et des destinations, un accident de TMD peut survenir pratiquement n’importe où dans le département.
Il s'agit, par nature, d'un risque diffus.
Cependant les axes présentant une potentialité d'accident plus forte sont ceux où le trafic est le plus important.
Pour un département maritime comme le Finistère, peuvent également être mentionnées les crises liées aux pollutions majeures, notamment les pollutions marines, dans la mesure où ces dernières sont apparentées, par bien des aspects, aux crises liées aux accidents de transport de matières dangereuses. Il s'agit en l'occurrence d'un risque affectant essentiellement des enjeux environnementaux et économiques.

Plein écran

Télécharger un navigateur récent : Chrome, Firefox, IE9, Safari