noyade

En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu puis les chutes. Les enfants de moins de 6 ans représentent 15 % des décès par noyade accidentelle chaque année.
20 cm d’eau suffisent pour se noyer en quelques minutes, particulièrement chez les enfants, la surveillance est donc impérative.

Qu’est-ce qu’une noyade ?

La noyade est principalement provoquée par la pénétration brutale d'eau, en quantité abondante, dans les voies respiratoires. Ces dernières sont alors encombrées par un liquide rendant le passage de l’air difficile voire impossible, c’est une asphyxie par l’eau.

Conseils pour toute baignade 

• Surveillez vos enfants en permanence, restez toujours avec eux quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau.
• Tenez compte de votre forme physique : ne vous baignez pas si vous ressentez un trouble physique (fatigue, problèmes de santé, frissons) et ne surestimez pas votre niveau de natation. Souvenez-vous qu’il est plus difficile de nager en milieu naturel et soyez vigilant à la zone d’impact des vagues (tête, cou ...)
• Un baigneur attentif est un baigneur en sécurité :
- Prévenez un proche avant de vous baigner et respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade lorsque vous allez en mer, lac ou océan ;
- Ne vous exposez pas trop longtemps au soleil et rentrez dans l’eau progressivement particulièrement lorsqu’elle est froide (le risque de malaise par hydrocution est plus grand après une longue exposition au soleil) ;
- Ne buvez pas d’alcool avant la baignade, etc.
• Equipez-vous d’articles de sécurité. Si vos enfants ne savent pas très bien nager, équipez-les de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à la taille, au poids et à l’âge de l’enfant dès qu’ils sont à proximité de l’eau. 20 % des noyades ont lieu pendant une activité autre que la baignade. N’oubliez jamais votre gilet de sauvetage lors d’une activité nautique (bateau, bouée tractée...).

Se baigner sans danger à la plage : les bons réflexes

surveillants baignade Ile Tudy 05072016 Jerome Nourry 29• Choisissez les zones de baignade surveillées, où l’intervention des équipes de secours est plus rapide.
• En arrivant sur votre lieu de baignade, renseignez-vous auprès du personnel chargé de la surveillance sur les conditions de baignade : nature des vagues, courants, marées, dangers naturels, etc.
• Respectez les consignes de sécurité signalées par les drapeaux de baignade.
• En cas de problèmes, contactez les surveillants de baignade.

drapeaux baignade gallerybig cle56bdba 95f4b

Les piscines privées

• Équipez votre piscine d’un dispositif de sécurité. Ce système est obligatoire pour les piscines enterrées et semi enterrées et se réalise par :
- des barrières, abris de piscine ou couvertures (normes NF P 30-306, 308 et 309). Ces systèmes empêchent physiquement l’accès au bassin et sont particulièrement adaptés aux jeunes enfants, à condition de les refermer ou de les réinstaller après la baignade.
- des alarmes sonores (norme NF P 30-307) : elles peuvent informer de la chute d’un enfant dans l’eau (alarmes d’immersion) ou de l’approche d’un enfant du bassin (alarmes périmétriques), mais n’empêchent pas la noyade.

Pendant la baignade
• Pensez à poser à côté de la piscine : une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible.
• Surveillez en permanence les enfants qu’ils soient dans l’eau ou à proximité. Soyez particulièrement vigilant lors d’évènements festifs où plusieurs adultes sont là, vous pourriez penser à tort qu’un autre se charge de la surveillance. Dans ces moments, pensez à désigner une personne qui se chargera de cette tâche.

Après la baignade
• Pensez à sortir tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables (pour ne pas susciter l’envie de l’enfant) et veillez surtout à remettre en place le dispositif de sécurité.
• Si vous avez une piscine « en kit » (qui n’est pas enterrée dans le sol), retirez l’échelle après la baignade pour en condamner l’accès.
Les piscines publiques
• Surveillez les enfants pour éviter qu’ils se dirigent seuls vers les bassins.
• Accompagnez-les dans l’eau et restez auprès d’eux.
• Informez-vous sur le règlement intérieur de la piscine et respectez-le.
• En cas de problème, prévenez immédiatement le personnel chargé de la surveillance.

Réagir : Les premiers secours en cas de noyade

Vous vous sentez en danger ou êtes témoin d’une noyade ? Ayez les bons réflexes.

Vous êtes en difficulté et n’arrivez pas à revenir sur la terre ferme !
• Ne luttez pas contre le courant et les vagues pour ne pas vous épuiser ;
• Si vous êtes fatigué, allongez-vous sur le dos pour vous reposer. Cette position dégage vos voies respiratoires, respirez normalement et appeler à l'aide.

Vous êtes témoins d’une noyade !
• Appelez ou faites appeler les secours ;
• Si vous le pouvez, sortez la victime de l’eau mais ne vous mettez pas en danger notamment si vous ne savez pas nager ;
• Allonger la victime et couvrez la pour éviter l’hypothermie ;
• Si la victime est en arrêt cardiorespiratoire, si vous êtes formés, pratiquez les gestes de premiers secours, bouche à bouche et massage cardiaque ;
• Si la personne est inconsciente mais respire normalement, mettez-la sur le côté en position latérale de sécurité.

1529

Plein écran

Télécharger un navigateur récent : Chrome, Firefox, IE9, Safari